Mafaldine poivrons saucisse

Publié le par ManueB

Mafaldine poivrons saucisse

Aujourd'hui un plat de pâtes colorés et parfumés !

Je les ai accommodées de poivrons rouge et jaune et de merguez !

Ca vous tente ?

Voici ma recette :

500 g de Mafaldine - pâtes longues

1 poivron rouge

1 poivron jaune

5 merguez

150 g environ de coulis de tomate

sel

poivre de Kampot

1 pincée de cumin

Laver et couper les poivrons en lanières.
Enlever la peau des merguez et les couper en petits tronçons.

Chauffer une grande quantité d'eau salée.
Dans une poele, chauffer un peu d'huile d'olive, y faire dorer rapidement les poivrons, saler, mettre un peu d'origan et du cumin,, verser le coulis de tomate. Cuire jusqu'à ce que les poivrons sont tendres.
Ajouter alors les morceaux de merguez.

Poursuivre encore la cuisson de 10 minutes.
Cuire les Mafaldine al dente.

Les égoutter puis les verser dans la sauce, remuer et servir.

Verdict :

J'utilise très souvent dans mes plats de viande, de poisson, mes terrines et mes pâtes le poivre de Kampot ! Il est très parfumé, c'est un poivre de grande qualité. A parsemer sur le plat pour ne pas alterer son parfum.

végétarien, chapelure tomates, poivre de Kampot

L’histoire du poivre de Kampot est intimement mêlée à celle du Cambodge. Considéré comme un poivre d’excellence depuis des siècles, le poivre de Kampot s’est imposé sur toutes les grandes tables gastronomiques françaises et fut utilisé par les plus grands chefs jusqu’à l’arrivée des khmers rouges au pouvoir dans les années 1970. Sous ce régime de terreur, les plantations sont détruites et reconverties en rizières, la production de poivre s’effondre. Seule, la persévérance de quelques familles d’anciens cultivateurs ont permis la renaissance de quelques plantations.

Confronté à la production massive de poivre de moindre qualité de pays limitrophes, à l’abandon et l’arrachage des poivrières par les producteurs locaux incapables de couvrir leur frais d’exploitation, la renaissance du poivre de Kampot reste lente. Ce produit se révèle un réel patrimoine culinaire cambodgien, une épice sans égal.

Le poivre de Kampot

Publié dans pâtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mélina & Chocolat 04/06/2016 17:40

Miam, un plat qui me fait de l'oeil... ;)

Isa Marie 03/06/2016 16:29

Trop bon, je dis oui !

gut 03/06/2016 12:53

J'aime beaucoup la merguez dans les pâtes ! ça leur donne une petite saveur relevée bien sympathique !! j'adore ! bisous Manue tu as encore bien travaillé ! gros bisous

Doria 03/06/2016 10:29

Une très bon plat de pâtes bien relevé ! Belle association de saveurs !
Bisous, Doria

Betty 03/06/2016 10:04

J'avoue que si je n'avais pas été végétarienne, cette association de poivron et de merguez m'aurait mis l'eau à la bouche !

LadyMilonguera 03/06/2016 09:28

Voilà qui me donne faim de bon matin !